jeanne calment

A l'heure où des chercheurs russes remettent en cause l'âge jusqu'à présent officiel de 122 ans atteint par Jeanne Calment à son décés en 1997, une étude récente faite de 2009 à 2015 par une démographe italienne, Elisabeth Barbi, notamment à partir de 3800 "super-centenaires"  italiens, a livré les constatations suivantes:

A partir de 105 ans, l'espérance de vie résiduelle se stabiliserait à 1,5 ans et la probabilité de vivre un an de plus serait toujours de 50%. Autrement-dit, à partir de 105 ans, l'espérance de vie suivrait une loi exponentielle (de paramètre 2/3).

Donc à partir de 105 ans, la durée de vie de l'être humain se comporterait comme celle d'une lampe à LED ou d'un composant electronique: loi dite sans mémoire, ou encore sans vieillissement.

Que se passe-t-il avant 105 ans?

Toujours d'après cette étude italienne, les résultats ont montré que le risque de décès au cours de l'année suivante passerait de 15% à 90 ans à 24% à 95 ans puis viendrait se stabiliser à 50% à partir de 105 ans.

Donc ce risque augmente fortement jusqu'à 105 ans. Un peu cette fois le même comportement  que celui d'une lampe à filament puisque ce dernier vieillit en s'évaporant peu à peu. 

Doit-on pour autant être pressé de passer du statut de lampe à filament à celui de lampe à LED?

Je laisse chacun juge de la réponse à donner à cette question hautement philosophique.